23 juin 2015

Les Voleurs du soir - critiques


Les critiques de romans jeunesse ne sont pas légion dans les médias, alors je souligne leurs apparitions pour Les Voleurs du soir.
Sophie lit a ouvert le bal : « … mais la force de ce récit est d’une fois de plus mettre en scène des éléments connus du lecteur, qui ne s’est pas déjà fait piquer ?, pour les transformer et susciter la crainte. Suffit ensuite d’un tueur en série qui s’attaque aux personnages que le lecteur reconnait et, le tour est joué, on est accroché… »
Elle m’a même offert d’en lire un extrait, que l’on peut visionner ici.

Sur LaPresse +, Marie Fradette propose une sélection de livres pour l’été. Son point de vue :  « Québec, 2048, l’hiver n’existe plus, le sol est couvert de sable et la nuit, infestée de maringouins. Dans ce décor de fin du monde, un tueur en série assassine ses victimes et les laisse les insectes les dévorer. Hugo, Lolla et Arto doivent lutter contre ce carnassier. Roman d’anticipation qui jette un regard sombre sur le Québec de demain où l’espoir domine malgré un climat apocalyptique. Prenant.»

Enfin, le roman fait partie du choix des lecteurs de mai 2015 de la librairie Monet.



Bonne lecture!

 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire