10 octobre 2010

«Original et captivant»

L'article de Louis Cornelier dans Le Devoir du samedi 10 octobre m'a vraiment touché. D'abord, il dit du bien de Mesures de guerre et c'est toujours bon à prendre.
Je le cite : «... À partir de ce scénario simple, mais original et captivant, Marois entraîne son lecteur vers les enjeux de la Crise. Les soeurs jumelles de Gabriel, qui achèvent leur secondaire, incarnent les réactions contradictoires des Québécois aux événements. L'une comprend les actions du FLQ et condamne les mesures de guerre («c'est pour nous empêcher d'exister»), alors que l'autre lui réplique que «c'est pas en étant violent qu'on fait avancer les choses». Gabriel, lui, apprend que les choses ne sont pas simples.»

Mais surtout Louis Cornelier a bien compris la démarche derrière ce livre jeunesse et celui de Magali Favre, également édité chez Boréal. Je le cite encore : «... pendant que nous sommes plusieurs à replonger avec intérêt dans les événements d'Octobre 70 pour mieux les comprendre et mesurer le chemin depuis parcouru, les jeunes Québécois, eux, continuent de les ignorer avec indifférence. Comment faire pour renverser cette inculture historique, nuisible à l'évolution d'un peuple? La littérature jeunesse à teneur historique peut être un outil de choix dans cette mission.
Il n'est pas facile de faire aimer le passé aux enfants et aux adolescents. Pour y arriver, il faut l'humaniser, le rendre vivant, c'est-à-dire transformer l'Histoire en histoires.»

Mesures de guerre est en fait le 2e polar jeunesse à saveur historique que j'écris. Le 1er de cette série, inspiré de ma jeunesse, sortira au printemps 2011 et traitera d'un sujet proche, avec une trame similaire : Mai 1968 vu par un jeune garçon de 10 ans en banlieue parisienne. La logique du calendrier nous les a fait publier dans cet ordre. Un troisième livre est en préparation. Retour au Québec en 1915. On m'a confié un document inédit assez exceptionnel qui servira de trame à mon histoire. À suivre, donc...

À noter: la sélection de livres autour d'Octobre 1970 présentée par la Librairie Vaugeois.

3 commentaires:

  1. Cela me semble fort intéressant. Vous me donnez le goût de vous lire, M. Marois.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Merci Annie. Lisons donc...

    RépondreSupprimer