01 février 2011

Marois noir

Voici une critique que je n’attendais pas, concernant Du Cyan plein les mains. Intitulée Marois noir, elle est parue dans Le Devoir du 29 janvier 2011. Louis Cornellier semble avoir apprécié mon recueil paru en 2006, puis republié en format poche et en version électronique en 2010.

Je le cite : «... Les nouvelles sont masculines, urbaines et saisissantes...

Marois, dans ce solide recueil, fait dans le court et dru. Une page lui suffit pour installer le suspense ou le malaise et quelques pages, pour les développer, dans la fureur ou la noirceur, avec un style sec et transparent.

Désabusés, ces personnages principaux rationalisent comme des schizophrènes, n’ont que de mauvaises solutions et finissent mal, laissant le lecteur tout chose, mais happé.»


Merci M. Cornellier.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire