04 février 2011

Premières critiques pour Tab'arnaques

Je suis dans ma phase d’autopromotion autosatisfaite, mais j’assume.

Voici donc les premières critiques pour Tab’arnaques.


- Éric Paquin dans Voir : «... Un livre au trait mordant et viril où les faux miraculés côtoient les authentiques faussaires, dont le lecteur finit peu à peu par adopter le point de vue. Après tout, s'il y a des poissons prêts à mordre à l'hameçon qu'on leur tend, qu'y a-t-il de mal à vouloir améliorer son sort lorsqu'on sait que les REER seront insuffisants? Et dans un univers où il faut surtout faire attention de ne pas se faire avoir par plus malin que soi, les auteurs font mentir la règle voulant qu'«escroc» et «imposteur» ne s'accordent jamais au féminin, principale surprise que nous ménage ce divertissement littéraire de haute voltige.


- Norbert Spehner dans La Presse : «... Luc Baranger et André Marois rivalisent d'astuce et de rouerie pour placer d'innocents quidams (au propre et au figuré) dans des situations impossibles en les livrant en pâture aux manipulations frauduleuses de maîtres escrocs qui ne manquent pas d'imagination...

Cette anthologie thématique sur l'art d'embobiner autrui est un véritable plaisir de lecture, un feu d'artifice d'imagination et d'humour noir! Évidemment, qui dit fraude dit victime, mais dans ces histoires servies avec brio par deux maîtres de la nouvelle noire, il est difficile d'éprouver la moindre compassion pour ces pigeons pitoyables, ces malheureux gogos, qui se laissent plumer sans vergogne. Bref, c'est tragique, mais on rigole ferme, même si la préface est signée par un certain Vincent Lacroix!...»


- Sur CIBL, l’émission Rencontre du 3e titre du 2 février, avec Sarah Ossama.


2 commentaires:

  1. Un superbe recueil !
    J'ai adoré !
    Un véritable plaisir de lire ...

    RépondreSupprimer