16 avril 2011

9 ans vs Spehner

On n’a pas beaucoup parlé de 9 ans, pas peur dans les médias, mais je peux comprendre pourquoi. J’ai beaucoup publié en 2010-11 et le format novella est atypique. Ceci dit, voici une très bonne critique signée Norbert Spehner, publiée dans le supplément en ligne de la revue Alibis n’38, intitulé «Encore dans la mire».

Extrait : «... Disons-le d’emblée : dans cette histoire, les péripéties n’ont pas vraiment d’importance. Il pourrait arriver n’importe quoi, ou presque, on aimerait quand même le récit de ce gamin à la fois naïf et très terre à terre, doté d’un grand sens pratique, à la fois humoriste malgré lui et philosophe en culottes courtes, qui jette sur le monde qui l’entoure un regard à la fois candide et empreint d’une certaine sagesse. Ici, tout est dans l’écriture, faussement simple (phrases courtes, vocabulaire limité de gamin de neuf ans, syntaxe de base). L’auteur réussit le tour de force d’adapter son style humoristico-acide d’adulte (style acide maroisique) au langage et à la vision du monde d’un gamin de neuf ans. Et ça fonctionne… On se prend au jeu dès les premières lignes et le gamin nous entraîne dans ce récit original, dramatiquement drôle, qu’on savoure à chaque page... »


Dans le même Encore dans la ligne, une critique de Tab'arnaques pas piquée des vers.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire