06 avril 2011

En mai, en avril


Couverture et cabochons: Alain Pilon

Voici donc En mai, fais ce qu’il te plaît, deuxième petit polar à saveur historique, publié dans la collection Boréal junior. Il fait suite à Mesures de guerre, même si je l’avais écrit avant.


Après les événements d’octobre 1970 au Québec, nous reculons en mai 1968 dans la banlieue parisienne, à Thiais (Val de Marne). C’est la première fois que je revisite ma jeunesse française, tous mes autres livres se déroulant à Montréal.


Le contexte est très inspiré de ma famille. Le sentier des Orvilliers que je décris était notre terrain de jeu préféré. Aujourd’hui, il est assez large pour que les voitures y circulent...

L’histoire est celle de Christian dont le père est policier et les grandes sœurs en grève au lycée. Ils se retrouvent dans la journée chacun d’un côté des barricades et le soir, autour de la même table. Dans ce contexte qui lui échappe, Christian prête main forte à un type poursuivi par deux malfrats. On verra comment « l’esprit de Mai 68 » lui soufflera une solution définitive à son problème.

Le livre sera en librairie le 14 avril.


Pour le 3e polar de cette série, je reviendrai au Québec, mais en 1918.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire