11 janvier 2012

San Blas, bilan provisoire


Photo: ©Lyne Lefebvre

Jeudi 12 janvier, nous quittons San Blas, direction Montréal et sa froidure. Plusieurs m’ont demandé si j’écrivais une histoire inspirée d’ici ; la réponse est non. L’inspiration n’est pas quelque chose qui se commande et je suis venu au Mexique pour travailler sur un roman dont l’action se déroule à Montréal ! Un écrivain a surtout besoin de calme et j’en ai eu en masse pendant ces presque 70 jours pour arriver à une 1ère version de mon livre.

Mais bon, j’ai quand même pondu une courte nouvelle qui a pour cadre la playa El Borrego, plus quelques brefs textes très libres.

Je sais pertinemment que des bouts de San Blas – lieux, moments, personnages - ressurgiront dans un prochain livre, mais j’ignore où et comment, et je ne veux surtout pas le savoir.


Ils vont me manquer :

Nos amis Anne et Gilles.

Les rase-mottes des pélicans à la crête des vagues.

Le vol des frégates pendant mon jogging.

Le coucher de soleil quotidien sur la playa.

Les margaritas de Pompeyo au Social Club.

La cerveza chez Stoner’s.

Le marcado municipal et les vendeuses de camarones.

Raul y Pedro

...

Mais je quitte les jejenes sans aucun regret.

En attendant, l’histoire continue au Québec, puis en France, puis... je vous raconterai.


Dimanche, l’équipe de futbol de San Blas a perdu face à Tépic : 1 à 2. J’étais le seul gringo dans les gradins. Bonne ambiance.


J'aurais pu écrire que le Mexique m'a donné des ailes (d'ailleurs, je l'ai fait).

3 commentaires:

  1. Anonyme11/1/12

    sur cette photo, tu ressembles à mon Papé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez vrai, si ton papé est mon papa

      Supprimer
  2. Merci de tous ces moments mexicains... Je serai donc de la suite, française, québécoise ou autre, avec un égal plaisir (en rajoutant le plaisir de vous revoir tous...) hasta luego donc...

    RépondreSupprimer