23 janvier 2018

Incipit en feu #6

Ma mère me l’a rabâché un millier de fois quand j’étais gamin : «la béchamel, tu la cuis à feu doux, sinon ça goûte le brûlé.» Mais ce soir-là, j’étais en retard.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire