30 janvier 2018

Incipit en feu #7

T’as du feu ? demande le pompier à la fille qui admire sa tenue impeccable. Elle ne répond pas, pense qu’il se moque. Adèle a toujours aimé les gars en uniforme, même si elle n’oserait jamais avouer un truc pareil à ses copines. Ça fait midinette, femme soumise, pas libérée, mais ça n’a rien à voir. Elle les trouve juste beaux, ils ont de la prestance. L’uniforme est aussi signe d’utilité : ils font policiers, gendarmes ou militaires. Ils marchent au pas et ont du pouvoir. Ils sont forts, respectés et souvent craints. Mon Dieu, tant de clichés ! Adèle a un peu honte de se raconter toutes ces fadaises. Il y doit y avoir autant de pompiers cons que de cools. L’uniforme ne fait pas le bonhomme... mais il aide à le rendre attrayant. Sexy et viril, pense-t-elle piteusement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire