24 novembre 2008

Courir


Lorsque j'ai décidé d'émigrer au Québec, je m'étais fixé deux défis: courir un marathon et écrire un roman. Je n'ai jamais parcouru mes 42,195 km, mais - après trois tentatives - j'ai vu mon premier roman publié en 1999: Accidents de parcours. Courir et écrire ont un lien. J'écris dans ma tête lorsque je cours. Et l'endurance est une qualité indispensable à un romancier.
Courir, c'est le titre du dernier livre de Jean Échenoz. Un des rares écrivains dont je lis toutes les oeuvres. Dans ce roman, on y découvre l'incroyable (mais vraie) parcours du coureur de fond Émile Zatopek, célèbre pour avoir remporté trois fois l'or aux Jeux Olympiques d'Helsinki en 1952 : 5000 m, 10000 m et marathon.
Courir se dévore comme une biographie fascinante, mais cela reste un roman. Avec ce style fabuleux d'Échenoz, cette langue si travaillée, mais qui coule si bien. Un régal.
Courez acheter ce livre!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire