16 octobre 2009

Semaine des bibliothèques publiques : au secours !


Les bibliothèques publiques du Québec organisent une semaine pour promouvoir leurs activités, leur existence, leur vitalité. Fort bien. Je les encourage à 100 %.
Mais hier soir, je découvre sur un mur l’affiche pour la promotion de cet événement.
Comment peut-on concevoir, réaliser et acheter une telle horreur ? La fille saute en l’air, telle une hystérique : c’est quoi le rapport avec les bibliothèques publiques ? On dirait plutôt qu’elle cherche à nous en éloigner.
L’organisation n’aurait pas pu confier ce montant à un illustrateur et un graphiste dignes de ce nom ? Je comprends qu'il y a une promotion derrière cette opération, mais ça ne justifie pas la laideur d'une affiche. Où est passée la culture visuelle, ici?
Le thème est tellement riche et intéressant : l’échange, la lecture pour tous, la vie culturelle publique, les livres qui circulent, la gratuité... Au lieu de ça : une fille avec les bras levés, comme dans une mauvaise publicité pour Laval.

3 commentaires:

  1. Yeeppee, les bibliothèques publiques c'est vraiment le fun!!!!!
    J'imagine qu'ils ont voulu casser avec l'image ennuyeuse et silencieuse qu'elles ont souvent. Mais d'accord avec toi, échec total!

    RépondreSupprimer
  2. Et encore, je me suis retenu dans mes commentaires...

    RépondreSupprimer
  3. yark, pas motivant pour deux sous les bibliothèques publiques. Cela n'incite pas à les découvrir.La communication par l'image n'est pas un concept encore bien acquis...
    Mais qui peut trouver cela attrayant dans leur réseau??? Il a bien fallu que quelqu'un donne son accord pour cette horreur

    RépondreSupprimer