07 janvier 2011

Solidarité avec Écosociété


«Le décompte se poursuit pour les Éditions Écosociété et les auteurs de Noir Canada : il reste moins de 275 jours avant le début du procès en diffamation intenté par Barrick pour 6 millions $. Celui-ci doit s’étendre sur quarante jours à partir de septembre prochain.

Les auteurs de Noir Canada n’ont tout simplement pas les ressources nécessaires pour assumer les frais qu’exige un tel procès. Les quatre employées de la maison d’édition Écosociété risquent quant à elles de voir leur travail éditorial sérieusement compromis au cours de la prochaine année en raison de cette assignation en justice. Et cela, sans compter ce qu’il en coûtera aux contribuables québécois, sommés d’assumer les frais onéreux – salle d’audience, juge, huissier, greffier – que supposent quarante jours de procès. Pendant ce temps, Barrick Gold, première compagnie aurifère au monde en importance, continuera de profiter des déductions fiscales accordées aux personnes morales relativement à leurs dépenses juridiques.

Les poursuites-bâillons intentées par Barrick Gold et Banro constituent une utilisation abusive des tribunaux, un détournement des fins de la justice et une atteinte grave au droit à la libre expression et à l’information des citoyens dans le cadre de débats publics.»


Toute l'info ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire