10 juillet 2011

Lune captive dans un oeil mort



Déjà, le titre, j'adore. Publié chez Zulma en 2009. C'est le 5e roman de Pascal Garnier que je lis et, à chaque fois, je me dis que c'est le meilleur. L'histoire est toujours assez simple, les personnages presque ordinaires. Ça se passe dans une nouvelle résidence de luxe pour seniors. Deux couples et demi vont s'y retrouver, se découvrir. Ils s'ennuient, mais pas nous. Le ton, le style de Garnier est un ravissement. Le format jamais trop long me correspond. Le roman va petit à petit basculer du côté sombre de l'humanité. Une arme surgit, des bouts de passé, des gitans aussi. Un immense bonheur de lecture.
J'ai déjà lu Flux, L'A26, Le Grand Loin et Nul n'est à l'abri du succès. Ça ne va donc pas s'arrêter là, mais prenons le temps de déguster.
Lune captive dans un oeil mort a été adapté pour la télévision en 2010, sous le titre La Résidence. Je serais curieux de voir ça.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire