06 mars 2012

Lisboa émois


Incontournable: le triptyque de La tentation de saint Antoine de Jérome Bosch, au Museu de Arte Antigua. C'est le premier Bosch que je vois en vrai. Un choc. J'ai toujours adoré ce peintre. Adolescent, j'ai même réalisé une planche de BD à partir de ses toiles. Sacrilège!

A arte da guerra: superbe exposition sur la propagande durant le 2e guerre mondiale, au Museu do Caramulo. Les points de vue des différents belligérants sont édifiants, les affiches efficaces et belles.


Rétrospective Martin Jarrie et exposition d'illustrateurs de livres jeunesse au Museu da eletricidade. dans le cadre de la Biennale de l'illustration. Dur à résumer, mais disons une installation sublime dans un décor étonnant.

Illustration: ©Pierre Pratt
Pour finir, c'est drôle de vivre chez un illustrateur que j'ai toujours apprécié, sans le connaître vraiment. À mon arrivée à Montréal, dans les années 90, j'ai acheté tous les albums de Pratt et Simard à mes enfants. Aujourd'hui, je lis les derniers Pierre Pratt de chez lui, en son absence. Et j'aime toujours autant ça.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire