10 août 2012

Just Kids

Dans cette biographie, Patti Smith raconte son arrivée à New York à 20 ans, sa rencontre avec Robert Mapplethorpe et tout le cheminement avec lui. De Brooklyn au Chelsea Hotel, on suit leur parcours pour devenir artistes. 
Ils sont pauvres, jeunes et beaux dans les 70’s. 
Patti Smith, 1976 ©Mapplethorpe
Le texte est généreux, simple, sensible. Son amour et son admiration pour Mapplethorpe sont splendides.
On y côtoie Janis Joplin, Burroughs, Jimmy Hendricks, Sam Shepard, Andy Wharol... Les ¾ du bouquin se situent avant que Patty Smith ne commence à chanter. On assiste vraiment à l’éclosion de leurs talents: dessins, photos, poèmes, bijoux... Sa passion pour Rimbaud est omniprésente.
Je recommande aussi ce livre comme une balade dans la grosse Pomme (merci Geneviève Thibault). 
Un plaisir ne venant jamais seul, j’ai acheté le dernier disque de mme Smith : Banga.  Un grand bonheur à la hauteur des anciens Horses et Easter.
Et pour finir, on annonce sa visite à Montréal en novembre, en compagnie de Neil Young, rien de moins.
Fan, moi?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire