05 novembre 2010

Winnipeg, suite et fin


Arrivée à l'école Stanley Knowles (1000 élèves, 2 classes d'immersion en français). Ici, ce sont les enfants qui font les brigadiers scolaires.

J'étais le premier 100 % franco-francophone que les élèves entendaient. Ils étaient un gênés de me parler. Ils m'ont écrit des textes de remerciements très touchants et offert un bon de 10 $ chez Tim Hortons.

La réalité franco-manitobaine mérite d'être découverte et soutenue. Les francophones ne représentent ici que 4 % de la population. Ils restent pourtant très dynamiques, investis et enthousiastes. L'accueil a toujours été formidable, de la part des jeunes comme de l'organisation. Je vous souhaite d'y aller un jour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire