31 mars 2009

Bordeaux, prise 1


Impossible de se tromper: je viens d'arriver à Bordeaux. La ville semble très belle. La dernière fois que je suis venu ici, j'avais 18 ans, les cheveux longs et une moto. Nous étions six adolescents en balade et l'on nous avait refusé l'entrée d'une boîte de nuit. J'en avais gardé une image d'inhospitalité... Aujourd'hui, c'est tout le contraire: on m'invite et me reçoit en grand.
(Et j'ai eu 50 ans samedi dernier.)

2 commentaires:

  1. Y'en a qui ont de la chance. Ok pas de la chance. Mais pendant votre périple à Bordeaux, d'autres font le piquetage à Montréal en espérant que ça bouge, manquent de livres dans leurs bibliothèques, n'ont de café chic qu'un thermos sur le trottoir et se font voler leur vélo sans messe ni civisme aucun!

    Mon cas aujourd'hui.
    GRRRRRRRR.

    RépondreSupprimer
  2. Lyne, André a retrouvé ton vélo!!! Et aussi des remplaçantes pour le piquet de grève!!!(cf: Bordeaux, prise2)
    Bon courage...

    RépondreSupprimer