17 mars 2009

Quatrième de couverture

D'habitude, ce sont les éditeurs qui se chargent de la rédaction des quatrièmes de couverture, rarement les écrivains eux-mêmes.
Pour Les Allergiks, je me suis prêté à ce jeu difficile qui consiste à résumer sans tout dire, à aguicher sans changer l'esprit du livre, ni trahir l'auteur. (20 ans de rédaction publicitaire, ça laisse des traces)
Voici les différentes propositions que j'avais envoyées à la courte échelle:

Une adolescente disparaît.
Un flic enquête.

Une mère craque.

Quatre allergiques s’en mêlent.

Les pistes s’embrouillent.


Vincent cherche sa sœur.
Gab cherche la vérité.

Paulo cherche l’amour.

Zoé cherche une piste.

Jeanne cherche l’oubli.

Un flic cherche à comprendre.


Meurtre ou enlèvement ?
Fugue ou accident ?

Agota reste introuvable.

Ses quatre amis continuent les recherches.


Elle menait des vies secrètes.
Elle avait des activités illégales.

Elle voulait sauver le monde.

Ses quatre amis la recherchent.

Agota reste introuvable.


Pour la petite histoire: on les a toutes retenues et publiées en alternance.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire