31 janvier 2010

Slogans

On ne se refait pas et le rédacteur publicitaire qui sommeille en moi n’a pas pu s’empêcher d’écrire quelques slogans qui pourraient promouvoir SA PROPRE MORT.

Quand je travaillais à Paris, on appelait ça des «accroches». À Montréal, on parle plus simplement de «titres».

Voici les miens :

- Quand Facebook rencontre Albert Camus.

- Si la vengeance est un plat qui se mange froid, il y en a qui vont déguster.

- Partir, c’est mourir un peu. Revenir, c’est tuer beaucoup.

- Même si votre acte est gratuit, vous allez payer pour.


Mon éditeur a préféré créer son propre slogan :

- Un seul clic suffit pour détruire une vie.

Assez efficace, je trouve.


Quant aux concepteurs-réalisateurs de la bande-annonce de mon roman – Julia et Charlie Marois – ils ont pondu plutôt cette formule choc :

- Clara est morte il y a quatre ans. Maintenant, c’est à eux de mourir.


Vous avez une préférence ? Ou pas ?

10 commentaires:

  1. Partir, c’est mourir un peu. Revenir, c’est tuer beaucoup.

    Il m'a bien fait rire celui-là ! Il a de la gueule.

    RépondreSupprimer
  2. Même si votre acte est gratuit, vous allez payez pour.

    Un slogan qui me convaincrait d'acheter votre roman.

    RépondreSupprimer
  3. Merci. C'est encourageant.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme2/2/10

    J'ai 12 ans et je suis votre fan #1 pour la série Les Allergiks. J'ai acheté la collection au complet et je l'ai adoré... Je voulais seulement vous dire que je vous adore et que je vais me procurer vos livres pour plus vieux...

    RépondreSupprimer
  5. Merci anonyme. Ton compliment est très apprécié.

    RépondreSupprimer
  6. Encore un vote pour "Partir, c'est mourir un peu. Revenir, c'est tuer beaucoup".

    Efficace et drôle en même temps. De quoi donner envie d'aller voir de quoi on parle. Peut-être un peu moins grand public que celui choisi par la Courte échelle mais à mon avis, il plaira plus aux lecteurs habitués aux polars et aux romans noirs. En tout cas, il me plait!

    RépondreSupprimer
  7. Je note et je remercie.
    J'ai remarqué que la courte échelle avait joint mes slogans au dossier de presse et les journalistes en reprennent certains. Amusant...

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme15/2/10

    Je suis anonyme..

    Je m'appelle Gabrielle et j'adore vraiment votre série... Je voulais savoir si tu avais l'intention d'écrire une autre série pour les jeunes dans le même thème : Drame, Enquête, parce que tu peux être sûr que je les achèterais tous !!! Je voulais aussi dire que j'ai les 13 Allergiks... et au Salon du Livre Montréal 2009, j'ai vu qu'il existait des coffrets... Mais comme je les ai déjà, je ne veux pas les racheter. Est-ce possible que je me procure juste les coffret en carton pour mettre mes Super-livres dedans ???

    Merci d'avance !!

    RépondreSupprimer
  9. Merci Gabrielle. Il y a une suite aux Allergiks dans l'air, mais encore rien de définitif. J'ai trouvé l'idée, c'est déjà ça.
    Pour les coffrets, je me renseigne.

    RépondreSupprimer
  10. Gabrielle, tu peux avoir des coffrets vides en les demandant à info@courteechelle.com.
    Mais attention: chaque coffret contient sept épisodes, alors le deuxième aura besoin de complément pour ne pas paraître vide...

    RépondreSupprimer