20 avril 2009

Que fait la justice?


J'ai participé à la création de cette campagne d'Amnistie Internationale dénonçant l'impunité des recruteurs d'enfants-soldats.
Depuis 1998, le recrutement et l'utilisation d'enfants soldats ont été reconnus comme crimes de guerre par la Cour pénale internationale (CPI). Pourtant, cette situation persiste encore. Il y a aujourd'hui 250 000 enfants, filles et garçons confondus, encore aux mains des forces et des groupes armés sur au moins trois continents. Dans certains pays, comme le Népal, le Sri Lanka et l’Ouganda, un tiers et plus des enfants soldats sont des filles.

L'impunité doit cesser: infos et moyens d'action sur le site d'Amnistie Internationale, section canadiennne française.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire