28 novembre 2011

Fils de haine - la BD


Il y a environ deux ans, l’illustrateur Rémy Simard m’a proposé de lui écrire un scénario pour un album de BD. Après une proposition qui est devenu une novella (voir ici), nous nous sommes mis d’accord sur un projet.

J’ai adapté deux de mes nouvelles, écrites à dix ans d’intervalles, mais qui se faisaient suite : Vieux con et Fils de haine. La première a été publiée en 2000 dans le recueil «38 morts dont 9 femmes», Éd. Trait d’union. La deuxième a été publiée en 2011 dans le recueil «Petit Feu», éd. La courte échelle.

Ce n’est pas un polar, ni une BD pour les enfants, c’est une histoire noire comme je les aime, avec des antihéros du quotidien. En voici le pitch :

«Si tout n’était qu’harmonie, joie et amour, quel serait le moteur de la vie ?

Et si l’humanité ne s’était construite que par désir de conquête, par rage, par méchanceté ? La détestation serait alors le vrai facteur du progrès.

Ce paradoxe sert de fil conducteur à Fils de haine : l’histoire d’un père qui cultive la haine comme carburant à son existence, jusqu’au jour où elle disparait. C’est alors l’histoire d’un fils qui veut ressusciter la rage de son père pour le sauver.»


À partir du synopsis général, j’ai écrit le scénario des 6 premières planches que Rémy a dessinées. Le résultat m’a vraiment impressionné. J’adore ses planches. Je vous en montre quelques-unes. L’album devrait en contenir une centaine.

Ensuite, nous avons contacté des éditeurs de bandes dessinées pour leur proposer notre Fils de haine. Et nous avons fait chou blanc ! Personne n’a embarqué à ce jour et le projet reste libre.


Alors, si vous êtes intéressés ou si vous désirez en savoir plus, contactez Rémy ou moi.

2 commentaires:

  1. C'est platte parce que ça a l'air vraiment, mais vraiment bon...

    RépondreSupprimer
  2. Merci Richard. Mais soyons optimistes...

    RépondreSupprimer