10 août 2009

Jonquet

J'apprends la mort de Thierry Jonquet, auteur français de romans très noirs que j'appréciais énormément. Je me souviens surtout des Orpailleurs, Moloch et Ad Vitam Aeternam (sans blague).
C'était un «pilier du polar social», comme ils disent sur Fluctuat.
Un personnage très important, un auteur charnière. Voir son portrait sur Libération.
Merde alors: 55 ans! Il va falloir que j'écrive plus vite, au cas où...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire