20 août 2009

Recueils de nouvelles (spécial Québec)


La mer de la tranquillité, Sylvain Trudel, 2006, 9 nouvelles
Ses textes tournent autour de deux thèmes principaux : l’enfance et les curés. Je note ce recueil pour sa haute qualité littéraire, récompensée aux GG. Pas trop mon style, ni mes sujets de prédilection, mais la plume poétique de Sylvain Trudel mérite largement le détour.

Le sort de Fille, Michael Delisle, 2005, 7 nouvelles
Des histoires simples et fortes, racontées à la première personne, dégageant un certain malaise jouissif. Les nouvelles sont souvent découpées en chapitres. C’est à la fois cru et direct, avec des protagonistes adolescents dans une banlieue très bien rendue. Une prose qui frissonne.

Je jette mes ongles par la fenêtre, Natalie Jean, 2008, 11 nouvelles
Le titre reflète bien l’univers de Natalie Jean : des tranches de désir, de plaisir et d’amour, racontées par des hommes et des femmes aussi lucides que directs. Entre Montréal et Québec, une écriture tantôt légère, tantôt impitoyable, mais jamais neutre. Son présent de l’indicatif nous interpelle, nous accroche. Mention pour les trouvailles stylistiques à savourer lentement.

3 commentaires:

  1. L'écriture de Sylvain Trudel est effectivement magnifique et très poétique. Je ne suis pas une lectrice de nouvelles mais dans ce cas-là, c'est un plaisir. Il y a toutefois des titres qu'y ont été donnés ici que je vais aller voir de plus près. Merci pour les conseils.

    RépondreSupprimer
  2. Des trois, je n'ai lu que le recueil de Delisle et il est excellent, tout à fait vrai.

    RépondreSupprimer
  3. Merci des commentaires... Je continue, alors.

    RépondreSupprimer