24 août 2009

Recueils de nouvelles (spécial sombre)


Petits crimes italiens, collectif, 2007 , 9 nouvelles
Les compilations ne sont pas toujours évidentes à réaliser, la qualité des nouvelles s’avérant trop disparates ou inégales. Celle-ci est une réussite de bout en bout. Les histoires, souvent assez longues, nous plongent dans une Italie réaliste et désabusée. On ne baigne pas dans les clichés de mafia, mais dans des histoires de ratés sympathiques, de salauds sans envergure et de paumés.

Autochtones de la nuit, Stanley Péan, 2007, 20 nouvelles
Le troisième opus d’une trilogie pour ce nouvelliste qui s’assume. Des histoires noires et troubles, dans un climat jamais tendre. L’imaginaire de Stanley Péan n’est pas rose, comme le monde qui nous entoure. L’auteur se plait à nous le rappeler sans ménagement. Tant mieux.

Kentucky Straight, Chris Offutt, 1992, 9 nouvelles
Le pendant d’Annie Proulx, version Kentucky extrême. L’univers de Chris Offutt est viril, misérable et d’une âpreté terrible. Ça se passe au cœur des Appalaches, dans la rudesse du climat et des paysages hostiles. Là où chasse rime avec survie. Aussi raide que de s’envoyer un bourbon cul sec.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire